séance 11 : Conclusion

On trouve de moins en moins de théories nouvelles alors que les recherches empiriques se sont développées depuis la seconde guerre mondiale.

Les enquête ne mettent pas en avant de nouvelles lois mais donne des perspectives.

Le savoir sociologique est un ensemble de questions qu’on peut poser sur de nouveaux sujets, de nouveaux thèmes.                    

La sociologie partage son objectif avec l’histoire.

Le savoir sociologique produit un ensemble de topiques sur un phénomène mais il ne faut pas voir la sociologie comme une simple accumulation.

Il a différentes façons de voir la sociologie :

-          Image du mur de brique :

Chaque enquête est une brique qui contient ses propres modalités de validité. Toutes les enquêtes seraient autonomes.

-          Image de la mosaïque :

Chaque étude représente une pièce de la mosaïque. Les enquêtes ne sont pas autonomes, chaque enquête n’est intéressante que si elle est mise en relation avec les autres enquêtes. Ce ne sont ni les méthodes ni les concepts qui forment la fonction de cette mosaïque mais les questions qui sont posées.

 

 

 

 

Conclusion bis (Merci Stéphanie !)

 

Introduction  

 

Ds les 50' l'enq c'était plutôt aller voir comment cela se passe sur le terrain

Ap du mi 80' l'enq est centrée sur le travail de terrain.Comprendre le point de vue des gens, leur subjectivité.

 

Evolution de ce qu'est l'enq, de ses def, de ses formes avec deux caract principales:

-l'entretien reste la méthode la plus utilisée.

-la socio n'a pas de méthodes, elle l'est a toutes à la fois.Hétérogénéité des manières de faire et donc pluralité des fonctions qu'on lui attribue.

 

Au delà de ces évo il y a un gd chgt àp des 50'.Ajd on est bcp plus attentif aux effets des caractéristiques de ce que le socio étudie.Il y a une auto-analyse des socio par rapport à leurs pratiques.Plus de réflexion.

 

On ne peut pas réduire la socio à des théories particulières, la socio est plus diverses que les 3-4 gdes présentées habituellement aux étu.

Pr expliquer ce qu'est la socio ajd il faut plutôt regarder ces enq plutôt que ces théories, c'est cela qui permet de comprendre ce qu'est la socio.

Discipline en expansion (malgré la baisse du nbre d'étudiants en fac de socio)du point de vue:

-de l'enseignement, elle est en effet enseignée ds de plus en plus d'endroits, plus seulement en socio mais aussi en médecine, staps, hist, etc...

-du point de vue du nbre de chercheurs et d'enseignants

-de la production scientifiques

-par la place qu'elle occuppe ds le domaine des expertises et ds le domaine des médias

-elle concerne de + en + de domaine (socio de l'éduc, de la fam, de l'école...).

Discipline en expansion mais plusieurs pers pensent qu'elle est en crise car il n'y a plus de point de vue épistologique ... ? ...

 

  1)Le q° de la spécialisation.

 

La spé est principalement due aux cond mat qui def la socio.

Spé tj fondée sur des notions de sens communs ap desquels ns découperons la réa soc.Mais des ntions de sens com qui ne st pas interrogés par elle-même.

Or a bien regarder ces domaines ils ne présentent pas un savoir homogène, une théorie particulière.

Une spé n'est pas def par une théorie particulière. Qd ns faisons des enq on ne part pas de postulats théoriques.

Ces spé ont évolués en fonction de la société, des pb qu'elle a rencontrés.

Facteurs ext.

 

  2)Que savoir ?

 

Il n'y a pas une seule def de la socio mais plusieurs.

Selon les époques on a même parfois confondue la socio avec d'autres disciplines voisines.

Il est dc vain de vouloir lui trouver une identité. La socio est une sorte de mosaïque composée de pôles extrêmement variés.

 

Ajd la socio est divisée ds les pôles suivants.

 

  pôle académique divisé en 3 parties:

      -la socio que l'on fait ds les écoles sup.On a une socio empirique qui cherche à prolonger les travaux de Bourdieu. Lahire souhaite montrer que ds les mêmes CSP les indivs peyvent avoir des pratiques cult variées.

      -le pôle de Sciences Po de Paris, socio hétérogène.Socio plus ethnographique et très hostile à la socio de Bourdieu.

      -la socio très hétérogène (EHESS) qui a éclatée entre différentes traditions.

 

La socio recouvre 3 formes diff:

-la socio comm un mvt soc qui ne se réduit pas aux chercheurs mais qui comprend plusieurs acteurs, usagers.

-la socio comme une insti, ccàd quelque chose qui est organisé avec ses labo, ses revues, ses départements.

-la socio comme act pratique qui réside ds la réalisation d'enq empirique, de T de rech. Constituée de diff formules de recherche.C'est cette act pratique qui produit du savoir.

 

6 questions dont une partie est transversal et dont l’autre porte sur deux enquêtes traitées en cours. Répondre

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site