Introduction générale : Quand commence la sociologie ?

Il importe d’abord de comprendre que la sociologie comme science au sens où l’entend Auguste Comte (inventeur du mot en 1832) puis Emile Durkheim (concepteur de la méthode en 1895), au XIX, s’inscrit dans un triple contexte de mutation de la société : la révolution française, la révolution industrielle et l’avènement du capitalisme, la révolution des sciences et techniques.

Pour autant les sciences sociales ne sont pas construites à partir de rien ; il faut aussi considérer, sur la longue durée, les multiples héritages de la pensée pré-sociologique, en particulier celle de la philosophie sociale et politique.

L’avènement de la modernité amené par l’esprit de la réforme constitue un moment décisif pour la réflexion sur la société. En s’émancipant progressivement de l’explication théologique, la théorie du monde social (XVI, XVII et XVIII) met en avant d’une part l’autonomie de l’individu et d’autre part le principe de la raison pour expliquer la société.

La question du lien social (dès le XVII puis au siècle des Lumières) se trouve ainsi redéfinie (la société comme substrat ou contrat ?) ; la transformation de l’ordre social (révolution française) amène la réflexion à se déployer autour des thèmes de l’égalité et de la liberté politiques mais aussi de la question sociale telle qu’elle se trouve reposée par le contexte de transformation radicale de la société au XIX : institutions et régime politique, système économique de production et de division du travail, stratification sociale, modes de solidarité et cohésion sociales, modification des systèmes de croyances, rationalisation de la vie sociale, emprise de la science et de la technique, réformes du système éducatif et apparition de nouveaux savoirs et domaines de recherches de l’université, …

Sur ce point il est utile de comprendre que les sciences sociales se sont instituées dans une double perspective : celle d’élaborer les fondements d’une approche rationnelle puis scientifique de l’étude de la société et celle d’apporter des solutions concrètes aux problèmes posés par les transformations de l’ordre économique, politique et social.

Pour approcher ces dimensions historiques (ruptures et continuités de la pensée) tout en entrant dans la théorie et l’œuvre des auteurs (précurseurs, pionniers, fondateurs), le cours de découpera chronologiquement en 5 grandes parties. Pour chacune d’elles, l’enseignement présentera dans ses lignes directrices, la pensée des auteurs  se référant à la période et à la problématique considérée.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site