Traditions sociologiques

Voici le plan du cours :

Introduction générale : Quand commence la sociologie ?

I – Lointains penseurs de la société : l’héritage de la pensée grecque et de la théologie politique

-          Le social comme ce sui est ou comme ce qui devrait être …

-          Platon (428 – 347 avant J.C.) et la cité idéale : le dualisme des classes, l’esprit d’utopie

-          Aristote (400 – 330 avant J.C.) et le juste milieu : l’ordre naturel des sociétés, le pluralisme social

-          Les sophistes (V et début IV avant J.C.) et l’artificialisme social : le social comme nature ou comme convention

-          St Augustin (354 – 430) et la cité de Dieu : le plan général de la divine providence

-          Esprit spéculatif et esprit positif dans l’approche de la chose publique

II – Les précurseurs de la réflexion sociale : philosophies sociales et de l’histoire, récits de voyages et utopies politiques (de la Renaissance aux Lumières)

-          A propos de la pensée renaissante de la théorie de la Réforme (Luther : 1483 – 1546 ; Calvin : 1509 – 1564).

-          Montaigne (1533 – 1592) et la science morale

-          Thomas More (1478 – 1535) et la résurgence de l’utopie

-          Machiavel (1499 – 1522) et la politique sans fard

-          La Boétie (1530 – 1563) et la servitude volontaire

-          L’essor de la raison et la promotion de l’individu (Bacon : 1561 – 1626 ; Spinoza : 1632 – 1677 ; Bayle : 1647 – 1706)

III – Les promoteurs de la science politique

-          A propos des doctrines du droit naturel (Grottius : 1583 – 1645 ; Putendorf : 1632 – 1694)

-          Hobbes (1588 – 1679) et le pacte du droit : L’état-Léviathan

-          Rousseau (1712 – 1778) : de l’origine de l’inégalité au nouveau contrat social

-          Montesquieu (1689 – 1755) : de la relativité culturelle de l’esprit des lois dans la société

-          De l’histoire comme progrès de civilisation (Turgot : 1727 – 1781 ; Condorcet : 1743 – 1794)

IV – Les précurseurs de la démarche : comment faire fructifier les acquis de la révolution française pour fonder une science de la société ?

-          Comment penser et organiser la nouvelle société des individus ?

-          Tocqueville (1805 – 1859) et l’apport du comparatisme : liberté et égalité des conditions dans la construction démocratique (Etats-Unis et France)

-          St Simon (1760 – 1825) et le catéchisme industriel

-          Comte (1798 – 1857) et l’invention (positive) de la sociologie

-          Marx (1818 – 1883) et la production sociale de l’histoire

-          Le Play (1806 – 1882) et l’enquête sociale

V – Les sociologies de pères fondateurs : théories et principes d’analyse du social

-          Objectivisme et subjectivisme : la querelle des méthodes en France et en Allemagne (Dilthey : 1833 – 1911)

-          Tonnies (1855 – 1936) et la question du changement : communauté et société

-          Durkheim (1858 – 1917) et la fondation de la sociologie : de l’approche des solidarités à la construction du fait social

-          Weber (1864 – 1920) et la question de la rationalité : de la sociologie compréhensive à l’étude des origines de la modernité (protestantisme et capitalisme)

-          Simmel (1858 – 1918) et la sociologie des formes sociétales : des effets de l’interaction sociale à la microsociologie de la vie quotidienne

-          Les inflexions empiriques de la sociologie anglo-saxonne (l’école de Chicago à partir de 1890)

Conclusion générale : l’apport de la pensée des précurseurs et des fondateurs dans la sociologie contemporaine (XX)

Cf. cours d’histoire de la sociologie, niveau 2

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site