Auguste Comte

Auguste Comte peut être considéré comme un auteur évolutionniste du XIX.

Né en 1798 à Montpellier et mort en 1857. Issu d’une famille modeste qui se disait monarchiste et catholique. Il fait des études au lycée impérial de Montpellier. C’est un très bon élève notamment en mathématiques même si il a des difficultés avec la discipline. Il est révolutionnaire et n’apprécie que faiblement l’autoritarisme napoléonien. A 16 ans il va vivre à Paris et fait des études à polytechnique jusqu’en 1816.

En 1817 il rencontre St Simon et devient son secrétaire particulier. Cette collaboration durera jusqu’en 1824. Contrairement à St Simon, Comte préfère établir clairement la science du monde sociale avant d’essayer de résoudre les problèmes sociaux.

… cf. exposé

A retenir :

-          Positivisme

-          Dynamique et statisme social

-          Physique sociale

1)      Le positivisme

Il procure un paradigme (schéma général d’explication) à la sociologie. Le positivisme s’oppose à l’obscurantisme. Ce la correspond, pour Comte, à un stade de l’évolution de l’esprit humain très avancé. Le positivisme correspond à l’aboutissement de l’évolution des progrès de l’esprit humain et donc à l’avènement d’une ère de raison, d’entendement basée sur la rigueur, l’objectivité, ...

Le positivisme est à la fois un état d’esprit et une méthode de travail. Cela rompt avec tout ce que représentait l’obscurantisme : le chimérisme, l’imaginaire, … pour tout fonder sur l’observation des faits et leur analyse selon les méthodes qui ont assuré le succès des sciences de la nature.

Le positivisme s’intéresse à l’utile et se repose sur le certain.

Pour Comte le but de la science n’est pas d’accumuler des faits mes d’établir des lois générales qui relient ces différents faits par comparaison et par expérimentation.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site